Vous avez dit changement ?
Est-il vrai que les temps changent ?
Qu’est-ce qu’un changement ?

Bonjour, et bienvenue dans l’espace « Transition bienveillante »

Avez-vous récemment changé de lunettes, de coiffure, de robe, de pantalon, de chaussures ?
Combien de temps pour cela ?
Juste le temps peut-être qu’il faut pour le dire…

Pourquoi tant de panique au mot « changement » ?
Pour quoi faire, pour quoi dire, pour quoi être ?

Avez-vous décidé de changer vos habitudes, vos relations, votre travail, votre façon de manger ?
Le simple fait de décider, de prendre une décision est un changement radical, car vous donnez un nouvel ordre intérieur.
Est-ce pour autant que tout est déjà changé en vous, transformé, démantelé, reconstruit, réhabilité comme vous le souhaitez ?

changementTic tac, tic tac, tic tac, tic tac,
C’est le temps de l’interrogation !

Et ce temps change en permanence même si pourtant rien ne change dans la mesure du temps.
Tout change car il y a un mouvement permanent, celui du flux ininterrompu du temps qui s’écoule comme le sable du sablier.

Changer cela paraît tellement simple, et pourtant….

Pour modifier un comportement, une habitude, une attitude, cela exige du temps.
Rien ne peut se faire sans le temps, le temps est une mesure de la fiabilité, de la stabilité, de la valeur de la construction.

Vivre avec la conscience du temps présuppose d’accepter son soutien invisible.

Pas de changement durable s’il n’est pas de pratiques conscientes de la transition qui s’opère.
Pas de structure stable au changement s’il n’y a pas d’apprentissage(s) pour identifier les priorités véritables.

La transition, c’est le mouvement sur le sentier du renouveau, succession de petits pas, petites victoires ici, découragements là, avec l’usage du temps comme la présence d’un maître d’œuvre qui accomplit sereinement sa tâche.

Si vous avez décidé que bien des choses dans votre vie doivent être changées, alors vous allez nécessairement passé par cette période de transition.

Un changement peut-être rapide comme l’éclair, juste le temps d’une pensée.
Pour ce qui est de la transition, elle présuppose un agenda, et exige un engagement permanent.
Quant à l’engagement, il doit s’accompagner de multiples ressources telles que :

– bienveillance sans limite envers soi et vis à vis des autres,
– introspection et évaluation de façon régulière,
– présence à soi dans les décisions, les actions, les répétitions nécessaires,
– définition renouvelée des priorités
– hygiène de vie et alimentation surveillée
– persévérance et lâcher prise pour traverser les remous inhérents.

La transition est donc un changement continu, permanent comme le mouvement du temps.
Elle se vit par étape, avec des objectifs successifs, définis savamment, reconsidérés si besoin est, des actions et des évaluations.

La transition passe par une multitude de nouvelles attitudes nécessaires au changement.
La transition passe par le goût d’apprendre, et la curiosité d’explorer.
La patience, l’humilité  et la rigueur sont des alliées précieuses pour conduire cette transition.

Décider d’un changement, ça peut prendre une seconde, vivre une transition ça peut demander des mois, voire des années.
Quel que soit le domaine de vie, décider d’un changement remet en questions toute la structure intérieure établie.

Le meilleur atout pour vivre une transition est de se faire accompagner pendant quelques temps.
Sentir que pendant cette longue phase de vulnérabilité, conséquence du changement, sortie du connu pour aller vers l’inconnu, une présence ressource favorise la mise en lumière des talents cachés, et/ou des limites, des peurs, des découragements.

Vous avez dit changement ?
Je dis, je vous accompagne pour vivre votre transition.

 

 

 

Related posts: