Inconditionnel signifie sans aucune condition.
Peux-tu vivre en mode inconditionnel ?
Comment trouver un équilibre entre conditionnel et inconditionnel ?

 

Bon-jour et Bienvenue,

Re /Co /Naître pour vivre la reconnaissance, avec soi, avec l’autre.

Re comme réfléchir, comme agit le miroir, il réfléchit l’image, il renvoie une apparence, une sorte d’hologramme, une vision de l’énergie informationnelle, l’onde décryptée.
Apprends à devenir observateur, regarde dans la neutralité, découvre simplement, en dehors de tout jugement, c’est déjà le chemin de l’inconditionnel.

Co comme communément, collectivement, conjointement, coïncidence, coopération pour dire avec toi, avec tout ce que tu es, avec TOUT ce qui EST.

Naître comme s’ouvrir à la vie, recevoir et donner.

Nous vivons sans cesse des signes de reconnaissance, certains sont conditionnels, d’autres inconditionnels.

Les signes conditionnels, condition Si….., effet Alors…..

Si tu fais ceci, alors  je te donne ceci ou cela, en positif matériel ou verbal (caresses, cadeaux, argent, primes, médailles, récompenses…. etc, félicitations, remerciements, compliments, encouragements…etc), ou bien en négatif matériel ou verbal (coups, sévices physiques, blessures volontaires, punitions…etc, insultes, critiques, injures, dévalorisations, menaces….etc).

Les signes inconditionnels, quoi que tu fasses, je te reconnais, je vois que tu existes, j’accueille ce qui est, je t’accueille toi.

Pour tout CE QUE TU ES, et quoi que tu fasses, je vis conjointement, collectivement, avec toi et en moi, et l’onde qui nous unit et nous traverse agit.
Aussi, je choisis de te donner tel ou tel signe de reconnaissance, positif ou négatif.

Tout part de soi, et l’autre est un miroir.
Lorsque tu sais qui tu es, dans la nudité intérieure de ton Être, tu te reconnais en l’autre, ou pas.
Tu peux choisir d’aimer de tout de ton cœur, si tu n’est pas présent à toi et en toi, tu ne vois pas, tu restes aveugles et tes yeux ne rencontrent que les formes extérieures et tu crois.

Entre Croire et Croître, il y a un « T » qui agit, et un « Chapeau », l’accent circonflexe.
L’aspect circonflexe, c’est la courbe, le cercle, la fluidité.

Le « T », il favorise la précision de la mesure, l’angle droit, la « droititude » et non la droiture (rigueur au départ, rigidité pour tenir bon, et fixité pour s’enfermer dans les croyances et ne plus bouger).
Pas de politique là dedans, juste la justesse de l’Être, c’est tout droit, c’est en soi, c’est le chemin sans encombre, sans faux-semblant, sans le piège des apparences.

Apprends à croître comme un arbre, grandis en toi, déploie ce génie de l’Esprit, et tu verras, tu auras peut-être de la difficulté à croire à qui tu es vraiment, car l‘Inconditionnel agit, sans limite.

Pas de « Si » et de conditionnel, car comme tu le sais sûrement, les « Si » n’aiment pas les « Rais » ou plutôt rayures pour dire que le disque intérieur est rayé et répète toujours la même chose.

Ah ! si j’avais……. je pourrais…… bla bla bla….. bla bla bla, et surtout pendant ce temps là, je garde la garantie de rester en prison, avec le beau costume rayé des bagnards qui cherchent à se faire la belle.
Tellement conditionnel tout ça !
C’est quoi ton plan d’évasion ?

L’Inconditionnel, je le vois plutôt comme : « Et si tu peux sentir en toi que l’Esprit de création t’appartient, et qu’il est sans limite, alors tu choisis de créer quoi ?
Pour qui ? Pour toi, pour l’autre, pour tous !
L’un, le grand tout, et l’expérience conditionnelle pour apprendre à être libre.

A toi de savoir comment tu vis.
Choisis de croire ou de croître !
Avec l’amour inconditionnel t’en arrive même à croire que tout est possible.
Incroyable non ?

Dominique M