Aimez-vous cet animal ronronnant nommé le Chat ?
En expérience entreprise, j’ai croisé un Monsieur Le Chat
Chat alors !

Ciao, benvenuto

Histoire de chat et de soleil fait référence à une poésie, simple, courte, sensible, magnifique.
La poésie, et particulièrement, aimer écrire de la poésie, c’est peut-être le « ronronnement » de l’esprit créateur ?

Aimer lire de la poésie, c’est peut-être une façon de sentir une présence silencieuse ?

Quel que soit le lien personnel, affectif, entretenu avec la poésie, elle fait partie des arts.
Personnellement, j’aime les chats parce que je trouve qu’ils entretiennent une sorte d’art de vivre.

J’aime cette poésie, et aujourd’hui je veux simplement la partager :

Le chat ouvrit les yeux Le soleil y entra.

Le chat ferma les yeux Le soleil y resta.

Voilà pourquoi le soir, Quand le chat se réveille,

J’aperçois dans le noir Deux morceaux de soleil.

Maurice Carême

 

 

chatNous avons tout intérêt à vivre comme les chats :

S’étirer quand on se lève,
se « frotter » à ceux qu’on aime,
ronronner de plaisir, jouer d’un rien,
s’autoriser des acrobaties,
prendre le temps de rêver,
se prélasser,
préférer les endroits douillets,
et garder en nous la lumière pour ces moments où la nuit intérieure est trop dense.

Merci Maurice Carême pour tout cet amour laissé dans vos poèmes….

 

 

 

Related posts: