La peur peut-elle conduire à la liberté d’être ?
La prison peut-elle enseigner ce qu’est la liberté ?
La prison de la peur pour apprendre la liberté !

Paradoxal non ?

Must Welcome on board, et beau moment présent,

Qu’est-ce qu’une prison ?
C’est un espace clos, gardé, et rétréci au point de limiter toutes les actions physiques, au point de verrouiller en soi toute nouvelle initiative .
L’organisation y est fermement maintenue, et dans le courant normal des choses, il n’est plus de possibilité de choix.

Pourtant, rien ne peut arrêter l’Esprit, cette part de nous qui ne sait pas les limites et les frontières.
Se pourrait-il que nous ayons besoin de nous sentir enfermés, prisonniers, dominés par un système extérieur au point de vivre une sorte « d’asphyxie » pour enfin recouvrer en nous cette liberté d’être.

Aujourd’hui, je souhaite partager cet Extrait du discours prononcé par Nelson Mandela lors de son intronisation à la présidence de la République de l’Afrique du Sud, en1994. Ce merveilleux texte est écrit par Marianne Williamson.

 » Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au delà de toute limite,

C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question : “ Qui suis-je, moi, pour être brillant, talentueux et merveilleux ? ” En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?

Vous êtes un enfant de Dieu.

Vous restreindre et vivre petit ne rend pas service au monde,

L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres,

Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous,

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus : elle est en chacun de nous, et au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres…

 

Si le mot « Dieu » revêt pour toi une connotation « négative » quelles qu’en soient les raisons, remplace le par « Conscience Universelle » ou encore « Esprit d’Universalité », et prends le temps de méditer ces mots.

Chacun de nous exprime cette Universalité, nous en sommes faits tout autant qu’elle nous traverse et communique en permanence en nous et avec nous, et la plus grande prison que nous ayons construit se nomme « la peur« , la peur de vivre ces êtres merveilleux que nous sommes tous et chacun, car nous sommes piégés, enfermés dans la croyance mentale d’un Dieu vengeur, qui nous juge, et nous punit.

La vie est une splendide Architecture, elle a ses lois, ses normes, ses règles, et comme tout édifice construit, elle est aussi un Temple qui nous accueille, nous nourrit de toutes les nourritures nécessaires à notre évolution, et elle nous protège.

Il nous appartient donc de créer notre espace de totale liberté d’Être, pendant que nous expérimentons la matérialité de notre corps physique, que nous vivons peut-être parfois comme une véritable prison, en laquelle chaque peur nous conduit à construire un mur supplémentaire qui nous sépare de cette belle Lumière de notre Être.

Alors, prends le temps de redevenir l’Oiseau mythique, le fameux Phoenix qui renaît de ses cendres, et si tu aimes la poésie, alors prends aussi le temps de lire et de méditer cet autre poème de Jacques Prévert « Pour faire le portrait d’un oiseau », et surtout, mets le en pratique, sois l’artiste de ta vie, sois celui ou celle qui crée, et utilise pleinement ce grand pouvoir de création qui t’es donné.

Dominique M


 

Related posts: