Les mots clés d’aujourd’hui concernent surtout le référencement sur la grande trame du web.

Ces mots clés, c’est une façon de faire un « tilt », comme au flipper, vous savez ce petit billard électrique qui se met à clignoter de partout chaque fois que la bille de métal percute sur les capteurs.
Donc les capteurs c’est nous, c’est vous, et les mots clés sont la manifestation de nos désirs, de nos attentes, de nos recherches.

Bon Jour, et Bel été gorgé de réjouissance !

Aujourd’hui, je vous propose de jouer avec votre « billard intérieur », trouver ensemble ces mots clés qui résonnent et ouvrent de nouvelles portes d’accès vers la connaissance personnelle, vers la nature de vos besoins fondamentaux pour vivre de la satisfaction d’être au quotidien.

Avez-vous remarqué que la grande trame du web est comparable à notre trame intérieure ?
D’ailleurs, nous ne faisons que comprendre « l’invisible » par les manifestations extérieures, comme s’il nous était nécessaire de projeter devant nous pour nous connaître et expliquer ce qu’est la vie.
En avons-nous conscience ?
Sommes-nous présents à ce mouvement continu, cette expression nécessaire à entrer en contact avec ce qui est ?

trameSi nous pouvions nous promener en nous, dans chacune de nos cellules et tout notre corps à la fois, nous verrions probablement cette même gigantesque toile d’araignée, truffée de connexions, comme une véritable plateforme d’informations vibratoires qui se croisent et s’entrecroisent de façon permanente.
Notre monde humain nous exprime la même chose, des milliards d’individus qui « grouillent » dans tous les sens, pour former un seul corps d’humanité, une seule trame qui couvre la planète.

A présent, je vous propose d’aller visionner le mouvement de la vie, de la nature, c’est ici (page facebook « Autonomie Nature »)
Cette vidéo nous montre la puissance de l’énergie de la vie, ce besoin de croissance, de déploiement, de maturité, de transformation, de mort, de renaissance, pour porter la vie toujours plus loin, avec plus de vitalité encore, et toujours cette même intelligence de construction, d’équilibre, d’harmonie.

Ce mouvement peut même avoir quelque chose d’effrayant, comme une bête tentaculaire qui rien ne peut arrêter, poussée par une force invisible, cette énergie universelle qui crée la vie.

Dans notre vie humaine, nos pensées sont comparables à cette nature qui se déploie, et les mots sont semblables à des formes de vie qui s’animent et nous animent. Plus nous sommes conscients des effets des mots sur notre environnement intérieur, et extérieur, plus nous sommes à même d’orienter consciemment notre création d’harmonie, de bien être et d’équilibre (voir le verbe créateur, la sémantique et ses effets).

Je vous invite donc à lister vos mots clés, tout autant ceux qui contribuent à générer en vous une énergie à investir que ceux qui engendrent des pertes d’énergie, des malaises, des insatisfactions.
Vivre les mots vivants, pour insuffler en soi et autour de soi des vecteurs de changement, de transformation, d’acceptation, permet d’intensifier la présence à soi, à l’autre, et de ressentir dans tout le corps les effets du langage.
Soyons prudents avec les mots, car en fonction de la sensibilité, ces mots peuvent devenir des armes à destruction massive.

Choisissez de vous mettre à l’écoute de vos pensées, de vos paroles, votre programme « prism » personnel, comme un agent secret en vous qui vous assiste dans votre quête de la joie d’être.
Chaque fois que résonnent en vous des mots qui génèrent une sensation désagréable, arrêtez-vous un instant, respirez en vous, avec vous, dans tout votre corps, et reformulez de façon à créer un autre mouvement, une autre induction, une nouvelle énergie qui rétablit l’équilibre.

[info_box]Exemple :  » J’en ai assez de ce bruit qui me fatigue »
Reformulations possibles en fonction du ressenti  :
 » Je réalise que j’ai besoin d’un environnement plus calme, et je fais le vide en moi en instant en écoutant ma respiration » (je peux aussi me déplacer physiquement pour modifier ma perception).
 » Je constate que le bruit est pour moi comme une « pollution » extérieure, et je fais en sorte de me donner des temps de silence pour me ressourcer » (je peux ainsi choisir d’éteindre la radio, la télé, le téléphone chaque fois que c’est possible, c’est un acte conscient de transformation).
 » Et si j’écoute volontairement le bruit, avec acceptation, ses effets sur moi, cela me permet-il d’en « corriger » l’impact ? » (prendre conscience de ce qui est, et rétablir une juste mesure permet d’amoindrir l’effet perturbateur).[/info_box]

D’une façon générale, plus le jugement de type « bien/mal », « correct/pas correct », « acceptable/pas acceptable » disparaît, plus vous agrandissez votre espace de vie, de choix, de liberté d’être, par l’unification, le non rejet, la perception que chaque chose, chaque expérience a une raison d’être, et vient vous apprendre quelque chose de vous.

Les mots clés qui passent par la voix, en pensées comme en paroles nous aident à éclairer la voie, la nôtre, celle que nous empruntons pour découvrir, apprendre, comprendre, créer, et nous rencontrer nous-mêmes. Ces mots clés peuvent être la manifestation de nos besoins profonds, en accord avec nos valeurs éthiques.

De la même façon que la loi du web vise à nous focaliser sur des mots plus efficaces que d’autres pour vendre, conditionner, connaître ou se faire connaître, nous avons intérêt à nous centrer sur ces mots clés qui dirigent l’énergie en nous, et/ou reviennent en nous pour nous sensibiliser davantage à nos besoins véritables intérieurs. Plus ces besoins sont satisfaits, plus l’harmonie intérieure s’établit.

Et si les mots clés du moment étaient : « ralentir, ressentir, respirer, présence, choix, souplesse, douceur, tendresse, accueil, moduler, unifier, lâcher prise » ?
Et si la période estivale devenait un temps de récolte de fruits gorgés de présence libératrice ?

Jouer au flipper, pour marquer le plus possible de points, exige une concentration, une focalisation, une adresse, une précision dans l’action.
Alors découvrez vos capteurs intérieurs et cumulez les tilts de bien-être, la joie d’être sera semblable aux guirlandes lumineuses qui clignotent dans ces moments là.

Besoin d’apprendre à pratiquer le ressenti conscient ?
Le coaching de l’être intègre cette dimension qui vise à aligner le corps et l’esprit, dans la conscience du mouvement de l’énergie.
Envie de découvrir ?
Prenons rendez-vous, pour la découverte.
A distance c’est possible aussi, il n’y a pas de frontière dans l’énergie.