Nouveau ! Soyez les premiers à…. communiquer avec l’intelligence de TOUT votre corps physique.
Nouveau !
Combien de secondes ou de millisecondes entre l’instant où vous lisez  » Nouveau « , et l’instant où vous cliquez pour voir le contenu de l’article.
Ce mot Nouveau attire instinctivement, à dire, nous aimons la nouveauté.
Et pourtant, lorsque nous parlons de changement, c’est la peur panique qui fait surface, alors que le changement, c’est aller vers le Nouveau !

Bon nouveau jour, et beau moment présent !

Si vous lisez mes articles de façon régulière, alors vous avez dû remarquer que je suis restée dans l’ombre ces six dernières semaines, à ne pas publier du tout.
Toutes mes excuses pour ceux qui ont lu « le Verbe Créateur », dans lequel je m’engageais à la parution d’un nouvel article sous une semaine.
Le mouvement de la vie m’a conduite vers d’autres actions, malgré mes objectifs fixés.

Je suis donc dans un courant d’actions NOUVEAU, à vivre une fois encore la puissance intérieure des besoins de l’Être, cette impulsion du vivant qui supplante les décisions mentalement structurées pour poursuivre l’action du lâcher prise, et laisser émerger de nouveaux objectifs.

Même lorsque vous êtes pleinement centré avec vous-même, ces objectifs fixés par volonté rationnelle et consciente prennent parfois l’allure de réflexes conditionnés, un peu comme si cette confiance profonde et subtile en la vie s’atténuait, à ne plus être à l’écoute et observateur de votre besoin intérieur réel.

Il y a donc eu dans ma vie de ces dernières semaines, des sortes de « papillons lumineux subtils » affichant « Nouveau« , et j’ai donc respecté mon élan intérieur, malgré quelques protestations de mon cerveau rationnel émises sous forme d’interrogations et de doute.

Début avril, j’ai participé à un atelier énergétique sur le Féminin Sacré, atelier créatif, artistique et méditatif. Durant quelques jours, j’ai vécu un travail intérieur intense dans la présence à soi, la pleine conscience du corps physique, avec le son, le chant, le mouvement, et le silence intérieur pour ressentir et communiquer avec ce corps, dans un endroit de nature totale, loin de toute agitation de la vie citadine.

Le simple fait de « débrancher » littéralement du conditionnement des engagements de la vie courante, à ne vivre que la puissance de l’être par le ressenti dans le corps physique m’a une fois encore permis de vivre pleinement l’intelligence du vivant de ce corps, et comment ce corps agit naturellement, pour équilibrer les énergies, se purifier des vieilles mémoires, à laisser jaillir des intuitions nouvelles sous forme de compréhensions, de perceptions, de créations prochaines à mettre en œuvre.

Il n’est plus là le « nouveau » coloré des cartons publicitaires qui attire l’attention à l’extérieure, au point de « mordre » à l’hameçon marketing comme sous l’effet d’un réflexe conditionné, mais il est bien là le « NOUVEAU », nécessaire à poursuivre le chemin de vie en toute confiance, malgré les vicissitudes et les agitations du « vieux »monde qui absorbe notre pouvoir de vie par détournement de notre énergie.

Notre cerveau est un outil puissant, et cependant il n’est qu’une partie de notre corps.
Notre corps physique est une merveille d’intelligence universelle agencé de façon subtile et complexe, et entretenu par cette énergie du vivant.

Au fil de l’existence, nous n’intervenons pas pour le diriger dans ses différentes fonctions, nous lui faisons confiance, et le laissons agir dans tous nos organes.
Il n’y a que lorsqu’il manifeste des dysfonctionnements et des douleurs que nous réagissons à l’inconfort de ne plus avoir cette merveille de technologie naturelle en plein état d’équilibre et d’harmonie.

Malheureusement, lorsque de graves déséquilibres surviennent, nous n’avons pas de pièces de rechange, ni de possibilité d’en prendre un nouveau de façon immédiate pour poursuivre le long chemin de notre légende personnelle. Et ce n’est qu’à ce moment là que nous réagissons que quelque chose ne va plus dans notre mode de vie, notre façon d’être, nos pensées, nos rythmes, etc…

Lorsque notre cerveau mental conditionné garde le plein pouvoir sur un mode de fonctionnement mécanique, automatique, compulsif et pulsionnel, alors notre pouvoir de vie, de vivre, et d’être nous échappe, et notre énergie se disperse par nos pensées, nos réactions, voire nos affrontements en tous genres avec nous-mêmes et les autres.

Mais dès l’instant où nous décidons de vivre dans la pleine présence à nous-mêmes, à l’écoute de nos pensées, de nos mots, observateur de nos états intérieurs, dans le senti et le ressenti de ce corps, alors ce mental peut devenir un partenaire performant, protecteur, et avisé.

Plus nous vivons dans la présence à nous-mêmes, et dans la vigilance de ce qui nous entoure, plus nous gardons cette énergie à entreprendre, à investir, dans la pleine lucidité de nos pensées, besoins, décisions, et actions.

Il est donc essentiel de ramener ce faisceau d’énergie à soi.

Le circuit aller, c’est la projection vers l’extérieur, et le circuit retour, c’est pour le « comment je me sens », et maîtriser pleinement l’emploi de cette belle énergie de vie à savoir exactement ce que vous vivez, pourquoi vous le vivez, pour aller où, faire quoi, comment, et mesurer votre progression personnelle en respectant vos valeurs éthiques profondes, et vos besoins véritables.

Ce temps de « rien » que je viens de vivre m’a plus intensément éclairée sur mes besoins véritables et fondamentaux pour poursuivre mes objectifs de réalisation de vie.
Cette réalisation de vie émerge de notre pleine présence à nous-mêmes, et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas notre cerveau qui agit comme un maître intérieur. Cette dimension de notre Être d’universalité utilise la structure intelligente de notre cerveau de la même façon que nous utilisons un ordinateur.
C’est bien dans l’énergie du cœur, que cet Être intérieur se manifeste. C’est une autre partie de nous, comme l’empilement des poupées russes, une dimension supérieure de nous qui utilise la pleine fusion de nos deux cerveaux, rationnel et émotionnel en une intelligence multiple et authentique.

nouveau bonheurAinsi, comme nous avons des objectifs de vie à l’extérieur, dans l’action qui se voit, l’action souvent de notre personnalité conditionnée, nous avons grand intérêt à avoir aussi et vivre des objectifs de vie intérieure.
C’est à chacun de nous de se fixer les étapes pour aller dans cette découverte de soi, cette co-naissance, comme si finalement, nous étions en recherche permanente de rencontrer ce merveilleux être inconnu que nous sommes et qui ne demande qu’à se manifester de tous ses talents, pour nous porter des nouveaux bouquets de bonheur.

Quand le corps devient le coach, c’est le thème de ma prochaine newsletter, et des nouveaux partages sur de belles expériences à vivre au cœur de soi, en présence et partenaire de ce corps intelligent.
N’hésitez pas à vous inscrire, je publie au maximum 2 lettres par mois, et mes contenus se veulent plutôt pratiques.

Nouveau ! Soyez les premiers à réagir à toutes les pertes d’énergie, d’amour, d’intelligence que vous vivez chaque fois que vous vous laissez happer par les stimulus de la vie extérieure, sous l’effet de vos conditionnements mentaux qui agissent comme des réflexes de survie.

Je vous encourage à décider de votre « Nouveau » pour vous-mêmes, à poser par écrit vos objectifs intérieurs, et extérieurs, et agir intérieurement et extérieurement pour aller à la rencontre de cet être vivant de vraie vie qui est en vous.

Je vous accompagne sur ce beau chemin de la présence de l’être, quel que soit votre statut de vie personnelle.
Nous avons rendez-vous avec une belle et nécessaire émergence, et je nous y souhaite nombreuses et nombreux.
Le coaching de l’être, c’est aussi la découverte de l’intelligence de TOUT le corps, pas que du cerveau….