Le cœur, carrefour de vie.
Pratiquer la conscience du cœur
, c’est un partage.Cet article provient du site INRESS.
J’aime ce site pour la diversité de ces thèmes, et sa contribution à nous faire connaître des études nouvelles.

Je vous souhaite une belle lecture.

  Qui n’a jamais rêvé de développer un fonctionnement intuitif au quotidien ? La cohérence cardiaque est une pratique personnelle basée sur une respiration rythmée, facile à mettre en œuvre. Les bienfaits : diminution du stress, retour à la clarté mentale et au calme, amélioration de la conscience de soi et meilleures perceptions… 6 étapes à suivre.

1/ Rythmez votre respiration

Retenez bien ces trois chiffres : « 3, 6, 5 » car ils pourraient bien changer votre vie ! Il s’agit d’un truc pour se rappeler les indications suivantes : 3 fois par jour ; 6 respirations par minute pendant 5 minutes et ce, 365 jours par an ! Les trois chiffres qui forment le nom de cet exercice ont chacun une raison d’être basée sur la physiologie et les constatations faites lors des études cliniques et chez les pratiquants réguliers. Au calme, installé sur une chaise face à une table ou un bureau, les pieds au sol et le dos bien droit, commencez par une profonde expiration ! Ensuite, et pendant 5 minutes, à l’aide d’un chronomètre pour compter les secondes, faites des respirations abdominales de 10 secondes chacune ! Inspirez par le nez pendant 5 secondes en faisant rentrer l’air dans votre ventre, puis expirez par la bouche tout en freinant légèrement la sortie d’air au niveau des lèvres pendant 5 secondes également.

2/ Installez la pratique

La première séance est à faire au lever, avant la prise du petit déjeuner. C’est de loin la séance la plus importante car elle permet de diminuer la production de cortisol, la fameuse hormone du stress, qui, produite en excès, réduit les capacités de réflexion et de décision. Pour éviter de faire l’impasse, mettez votre réveil dix minutes plus tôt que d’habitude. Vous ne le regretterez pas ! Les effets de l’exercice durent environ quatre heures, si bien que la deuxième séance est à effectuer avant le déjeuner. Elle permet de prendre du recul par rapport aux événements de la matinée, de conserver clarté mentale et fraîcheur et d’atténuer le deuxième pic de cortisol du début d’après-midi. Enfin la troisième séance est à organiser en milieu ou fin d’après-midi. C’est la plus difficile à mettre en place mais elle est capitale pour aborder la fin de journée et la nuit. Elle vous aidera à trouver un bon sommeil. L’important est d’installer un rituel. Offrez-vous la possibilité de tester cet exercice sur une dizaine de jours afin de constater les premiers effets et jugez vous-même de son efficacité.

3/ Utilisez l’énergie du cœur

Une fois la respiration basée sur la fréquence de 6 respirations par minute bien maîtrisée, portez votre attention sur la région du cœur, adressez-vous à lui, souriez-lui, parlez- lui ! Faites l’expérience, vous serez surpris des résultats ! Le cœur réagit à votre état émotionnel. Lorsque que vous êtes dans l’énergie de l’amour et la gratitude, vous êtes en état de cohérence cardiaque. Si vous n’êtes pas convaincu, pensez par exemple à une personne que vous aimez. Fermez les yeux et observez ce qui se passe. Comment vous sentez-vous ? Votre visage n’affiche-t-il pas un beau sourire ? Ne sentez-vous pas de la chaleur dans vos mains ou ailleurs ? N’avez-vous pas l’impression de vous sentir détendu et léger ? Voilà comment le sentiment d’amour pour autrui modifie vos perceptions du monde.

4/ Utilisez l’intelligence du cœur  conscience du coeur

Le cœur est au centre des émotions, des perceptions et des intuitions. C’est un petit cerveau à lui tout seul et l’expression populaire « Écoute ton cœur » est très juste ! Plusieurs études ont montré que le cœur réagit avant même que l’information ne soit arrivée au cerveau, comme s’il souhaitait nous prévenir d’un danger à venir. L’une d’entre elles, réalisée en conditions de laboratoire à l’Institute of HeartMath en Californie, est plutôt saisissante. Les participants, branchés à un logiciel de variabilité cardiaque pouvant détecter et enregistrer les émotions désagréables, étaient face à des ordinateurs faisant défiler de façon tout à fait aléatoire des images émotionnellement neutres et d’autres plus violentes. Le but était de voir si la visualisation de ces images avait un impact sur la courbe de variabilité cardiaque. Quelle ne fut pas la surprise de l’équipe de constater que la courbe variait avant même l’apparition de l’image ! Votre cœur sait avant tout le reste, apprenez à l’écouter ! Pour repérer les informations qui vous parviennent, soyez dans l’état de calme procuré par l’état de cohérence cardiaque. Vous avez déjà pris une décision que vous saviez mauvaise à l’avance. Comment le ressentiez- vous ? Où le perceviez-vous dans votre corps ? C’est en développant la conscience de ces malaises internes que vous prendrez de meilleures décisions. Vous devez vous rendre à une soirée avec des amis mais le cœur n’y est pas, vous en avez envie mais quelque chose vous bloque. De retour à la maison, vous apprenez que l’on a essayé de vous joindre pour vous annoncer une mauvaise nouvelle, vous auriez pu être sur place plus rapidement.

5/ Repérez les coïncidences télépathiques

Vous souhaitez partir en vacances dans tel pays, et dans les jours qui suivent, vous tombez sur un reportage télévisé consacré à la région que vous voulez découvrir. Dans la même semaine, vous achetez une revue et y trouvez une liste d’hôtels et de sites à visiter ! Hasard ? Coïncidence ? Pour celles et ceux qui y sont attentifs, notre quotidien en regorge. Mais attention à ne pas voir des signes partout ! Car si certaines de ces coïncidences sont surprenantes, elles n’ont pas forcément toutes de sens et n’influencent pas nécessairement notre vie. En revanche, leur observation est un très bon outil pour développer notre intuition. Commencez par tenir un journal dans lequel vous notez toutes les coïncidences ayant du sens pour vous. Puis interrogez-vous : répondent-elles à une question ? Vous guident-elles dans une direction ? N’oubliez pas de les remercier. Une coïncidence télépathique est associée à un feu vert, une confirmation, une autorisation.

6/ Ouvrez-vous à l’insight

Lorsque vous êtes face à une situation complexe où vous avez besoin de trouver rapidement une solution, par exemple quand vous ne savez plus où vous avez laissé vos clés : ne paniquez pas et pensez à l’insight ! L’apparition brutale d’une solution survient en tant qu’insight souvent à la suite d’un changement de perspective ou de la modification de l’un des éléments du problème, comme si la solution était là, sous nos yeux, mais masquée. Pour cela, commencez par vous détendre en expirant profondément. Soyez à l’écoute de vos perceptions sensorielles. Que vous dit votre corps ? Que ressentez- vous ? Prêtez attention à votre environnement, captez-vous des informations ? Pratiquez la respiration 365. Puis observez votre problème avec un nouveau regard : concentrez- vous sur la solution. Laissez venir des idées, des images. Évidemment, vous ne trouverez pas de réponse à chaque fois. Ne vous découragez pas. Essayez, et constatez vos progrès.

 

Testé et approuvé.
Seule une pratique régulière sur plusieurs semaines, dans le ressenti du corps, et la pleine conscience avec soi, permet « d’informer » le cerveau pour de nouvelles connexions disponibles ultérieurement.

Vivre présent à soi, signifie être conscient de ce qui est pratiqué au moment où c’est pratiqué, en temps réel, et sensations dans l’instant.
Cette pratique s’intègre dans un processus d’accompagnement.

Une aide temporaire peut être significative pour le développement de la présence à soi, pour en bénéficier sur le long terme.
Aussi, n’hésitez pas à vous informer et expérimenter l’accompagnement personnalisé.

 

Related posts: